Au printemps, pluie de chefs-d’oeuvre au musée – Quimper- jeudi 28 mars 2013

Les restauratrices de tableaux, Marie Bégué et Isabelle Chochod, avec Gilbert Gramoullé, adjoint et Guillaume Ambroise, conservateur du musée.

Les restauratrices de tableaux, Marie Bégué et Isabelle Chochod, avec Gilbert Gramoullé, adjoint et Guillaume Ambroise, conservateur du musée.

Le musée prépare le printemps avec fébrilité. Bientôt va commencer la grande exposition de l’année consacrée à la peinture italienne dans les collections bretonnes, « De Véronèse à Casanova ».

Le musée de Quimper s’associe au musée des Beaux-Arts de Rennes pour proposer une exposition majeure, entre le 19 avril et le 30 septembre. Au programme, des peintures de la fin du XVI e siècle au XVIII e siècle. Et ce, avec la grande contribution du musée de Nantes, actuellement en travaux, qui prête 25 tableaux majeurs. « Ce fut l’un des éléments déclencheurs », précise le conservateur du musée quimpérois, Guillaume Ambroise. En tout, 80 oeuvres seront exposées.

En ce moment, dans une des salles du musée, on s’affaire à restaurer une trentaine de tableaux des collections quimpéroises. « Un bichonnage », précise Isabelle Chochod, restauratrice, avec Marie Bégué.

L’exposition se divise en trois parties déterminées par le commissaire scientifique, Mylène Allano : l’art religieux, qui couvre la période du Concile de Trente, au milieu du XVI e siècle. Ce concile a déclenché une réaction militante des institutions religieuses face à la montée du protestantisme.

Une autre partie de l’exposition sera consacrée aux peintures profanes ; la dernière, aux esquisses. Parmi les chefs-d’oeuvre, un Véronèse issu de la collection de Fouquet (musée de Rennes), mais aussi un superbe Pompeo Batoni, La mort de Marc Antoine,du musée de Brest.

Des animations

Mais le printemps, c’est aussi la Nuit des musées, le 18 mai, de 20 h à minuit. Avec des visites flash de 10 minutes autour d’une oeuvre. L’occasion d’admirer le chef-d’oeuvre d’Otto Marseus van Schrieck qui a été magistralement restauré à Versailles, tout comme Famille bretonne en prière devant un oratoire, d’Eugène Devéria. Par ailleurs, le musée a acquis une peinture de Jean Le Moal, Paysage, la ferme.

A noter, aussi, un cycle de cinq conférences de l’école du Louvre, tous les lundis, entre le 11 mars et le 15 avril. Le thème : « Caravage et l’invention du naturalisme », par Guillaume Kazerouni (renseignements et réservations au 02 98 95 45 20).

Le film Artemisia, évocation superbe de l’artiste italienne, sera présenté en partenariat avec l’association Gros Plan, le 15 avril, au Quai Dupleix.

Du 19 avril au 30 septembre, exposition « De Véronèse à Casanova, parcours italien dans les collections bretonnes », au musée des Beaux-Arts de Quimper.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :